Accueil

Mister Hyde

 

 


Comme il est facile de saboter une stratégie CFD !

 

 

J’ai pris une leçon un jour de février

 

Nous étions un samedi dans les locaux de Traderforce.com. J’organisais une formation avec Gérard Sagnier, le responsable du département analyse technique au Crédit Agricole Asset Management. Celui qui s’est occupé du livre « Apprendre à anticiper les retournements de tendance sur les actions ». Il y avait une dizaine de personnes présentes. Gérard après deux heures de speech théorique commença la partie pratique, non sans avoir demandé si tout le monde avait bien compris son discours sur ce qu’était une divergence RSI par rapport au cours.

Il lança le petit jeu qu’il avait concocté, basé sur la reconnaissance des divergences, à l’aide d’exemples réels. Ce fut à ma très grande surprise une hécatombe parmi les participants.


Il lança le petit jeu qu’il avait concocté, basé sur la reconnaissance des divergences, à l’aide d’exemples réels. Ce fut à ma très grande surprise une hécatombe parmi les participants.


Deuxième leçon plus récente fin 2006 sur l'or : http://www.prevoirlecoursdelor.com/. J’ai écrit un petit livre sur le Forex et le concours organisé par le magazine Capital et le market maker RealtimeForex.com. La dernière interview d’un des participants correspondait pile poile à ma manière de trader. Il s’agit en gros de jouer à contre en cas de break, des vagues en ligne droite en format 1 minute et de ressortir très rapidement.


Cette approche marche étonnament bien en période de congestion d’une devise, comme cela a été le cas entre avril et novembre 2006 sur l’euros contre dollar. Je me suis donc inscrit au concours du magazine Capital sous mon vrai nom et non planqué derrière un pseudo, histoire de corser un peu le jeu… J’ai fini 57ème sur 6000 joueurs avec +86% en trois mois. La technique marche moins bien en période de volatilité et de tendance, ce qui a eu lieu à partir de la mi novembre 2006.


A cette date justement se déroule le salon Actionaria à Paris. Je rencontre des lecteurs et je découvre qu’ils ne parviennent pas à mettre en œuvre cette stratégie, qui était, je le répète, TRES efficace à cette époque et très accessible. En les écoutant, je comprends que leur difficulté vient du fait qu’ils ne savent pas lire, qualifier et apprécier une vague. Et aussi qu’ils ne coupent pas leur position, mais là, c’est un autre problème…


Deuxième leçon donc qui aura un impact. De quoi réfléchir aux conséquences sur mes opérations en options binaires chez http://www.option-bit.com/ A consulter aussi les avis du docteur dans le domaine... http://www.docteuroptionsbinaires.com/anyoption/

Tradez chez ce broker particulier http://www.stock-pair.org

Qualifier une vague de hausse ou de baisse

Beaucoup pensent savoir ce qu’est une vague. De même, tout le monde est capable de comprendre le fonctionnement d’une divergence. Mais j’ai saisi qu’en réalité, nombreuses sont les personnes à confondre un travail de compréhension intellectuelle avec celui de la reconnaissance PRECISE d’une configuration. La mise en place d’une stratégie d’investissement n’est pas très exigeante au niveau de la compréhension. Elle l’est en revanche en terme d’observations et de diagnostics.

Quand je parlerais technique, je vous invite à ne pas chercher à me comprendre, mais bien à vous concentrer sur l’aspect RECONNAISSANCE répétitive d’une situation.

Quand on regarde un graphique, il faut se concentrer sur les détails. Le travail de l’œil est primordial.

 

 

Un autre piège dans lequel vous ne devez pas vous égarer

 

Le livre Jouer à la Bourse quand on travaille a rencontré une large audience. Les réactions ont été nombreuses. En les observant, j’ai pu déceler un piège notoire dans lesquels les lecteurs tombaient.

L’auteur a émis des critères précis pour la méthode. Chaque critère est incontournable. Il est donc implicitement évident qu’une situation sur une action qui ne réunit que trois des quatres critères de base, DOIT ETRE ELIMINEE ! Cela revient à désirer faire rouler une voiture sur trois roues alors qu’elle en a besoin de quatre. Personne ne tenterait une pareille expérience. essayez http://www.abacibiz.com/broker-forex/interactivebrokers.html

En réalité, à la lecture des nombreux mails reçus, cette évidence ne doit pas l’être. Combien de personnes passaient outre et nous contactaient sans se rendre compte des simplifications qu’elles avaient réalisé ! Pour elles, il n’y avait rien de grave. Elles nous parlaient de titres à qui il manquait un des facteurs techniques pour le sélectionner, en faisant comme si, il fallait quand même appliquer la stratégie d’achat sur repli.

Pourtant, une stratégie d’investissement repose toujours sur une logique dont chaque composant joue un rôle en interaction. Vous en enlevez un seul et c’est toute la stratégie qui est mise à mal.

Interrogeons nous quelques instants ensemble.

Pourquoi certains lecteurs agissaient de la sorte ? L’explication est très souvent identique : il ne trouvait pas assez de signaux avec la méthode de Fabien Lignon, en particulier dans les marchés baissiers, car ils refusaient souvent de regarder les actions des autres places financières recommandées (en dépit du fait que le succès de la stratégie en dépende !). Au lieu de supporter leur frustration et d’attendre EN NE FAISANT RIEN, ils préféraient changer les règles du jeu. Puis, lorsqu’ils constataient qu’ils avaient encore un problème, ils nous envoyaient un mail pour obtenir une aide.

L’auteur était bien démuni pour répondre, car il fallait s’exprimer sur une approche qu’il ne maîtrisait pas, car incomplète bien que ressemblante à la sienne ! http://economictimes.indiatimes.com/markets/stocks/stock-quotes

ATTENTION donc à la nature humaine. J’ai écrit un article sur ce piège de vouloir intervenir pour se sentir utile. Il est accessible dans les annexes de ce livre.

Un bloggueur a utilisé l’image du docteur Jekill et Mr Hyde pour illustrer ce piège. Il écrit qu’un bon trader peut saboter à son insu une bonne stratégie d’investissement et la blâmer ensuite. Comment cela fonctionne-t-il dans le détail ?

Docteur Jekill travaille en premier lieu à l’élaboration d’une approche ; il possède et maîtrise une multitude de connaissances. Seulement, en pleine action, au moment où le docteur Jekill se met à trader, ressurgit des motivations profondes, peu avouables, méconnues : c’est Mister Hyde qui apparaît. En clair, l’émotionnel prend le dessus et ébranle tout ce que la raison a établi.

Voilà la réalité du trading.http://www.theguardian.com/money/savings

Les lecteurs de Jouer en Bourse ( http://www.objectifeco.com/a/apprendre-a-jouer-en-bourse.html ) quand on travaille avaient leur Mister Hyde qui était intervenu à leur insu en supprimant quelques détails quand ils cherchaient à sélectionner des titres en fonction de la méthode. Puis, Docteur Jekill se trouvait confronté à des difficultés nouvelles auquelles le livre ne répondait pas (normal !) et il nous envoyait un email…

Attention donc au conflit perpétuel entre les émotions et la raison. Il est présent chez tout le monde. Je ne compte plus chez Edouard Valys éditions, les clients piégés dedans.

D’ailleurs, si vous souhaitez savoir quand un interlocuteur est en train de vous enfumer (ou non !) sur les marchés financiers, ce seul critère vous permettra d’éliminer tous les rêveurs qui ne savent pas de quoi ils parlent.

Les traders sont en effet confrontés à eux-mêmes, à leur propre nature qui les fait souvent tourner en bourrique. Quand il s’exprime, ils vont vous parler de leur difficulté, de leur erreur, de leur impuissance à ne pas pouvoir trader de manière parfaite ! Les rêveurs eux, vous parlent de solutions intellectuelles comme si l’application grandeur nature était une simple formalité. Tout est très binaire dans leur propos. L’absence de pratique leur a en fait empêché de comprendre que le docteur Jekill doit avoir pour mission numéro un de gérer l’intenable et très instable Mister Hyde, tapis dans l’ombre et non, la seule construction d’idées.

Si vous vous surprenez à penser ou agir de la sorte (je ne compte plus les fois où cela m’est arrivé à titre personnel), c’est l’alerte générale immédiatement. Tout doit être reconsidéré en fonction de l’idée qu’une partie de vous est en train de vous manipuler à votre insue !

Le site Objectifeco a écrit sur la réalité du trading sur CFD en mettant en lumière les avantages de l'automatisation. Je vous invite à compléter votre lecture de cette page avec cette article qui décrit également le même phénomène sous un autre angle. Ce qui est intéressant, c'est de voir que CFDperformance valide sur des centaines de clients le discours. La réalité est le seul juge en matière de finance. C'est ce qui le sépare de FXCM quand on est client : http://www.bestcfd.com/etre-client-vip.html